Santé : l'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie mentale par l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaîtra désormais l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie mentale.

FRANCE 3

Plus d'une personne sur deux joue aux jeux vidéo en France, 2,5 milliards de personnes dans le monde. Qu'il s'agisse de course automobile, de football ou de combats acharnés, ils séduisent chaque année davantage. Si ce passe-temps est le plus souvent inoffensif, il peut parfois virer à l'obsession maladive, à l'addiction.

L'addiction aux jeux vidéo est désormais considérée comme une maladie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de reconnaître cette addiction comme une maladie mentale, ce qui fait bondir les professionnels du secteur. Ils estiment que ce n'est pas le jeu qui pose problème, mais certains joueurs. En France, le secteur du jeu vidéo a généré plus de 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017. Le choix de l'OMS devrait permettre de développer la recherche, à la fois sur les publics de joueurs et sur le potentiel addictif des différents types de jeux.

Le JT
Les autres sujets du JT
lycee chine jeu video 
lycee chine jeu video  (franceinfo)