Restrictions sanitaires : le flop des QR codes et carnets de rappel

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Restrictions sanitaires : le flop des QR codes et carnets de rappel
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Guttin, M.Lecointre, S.Thiebaut, N.Sadok - France 2
France Télévisions

Flasher un QR code ou inscrire ses coordonnées dans un carnet de rappel est obligatoire pour les clients qui consomment à l'intérieur des bars et restaurants. Pourtant, cette règle obligatoire est peu appliquée. 

Les bars et restaurants ont l'obligation de mettre à disposition des clients voulant consommer à l'intérieur un QR code ou un cahier de rappel afin de récolter leurs coordonnées pour les prévenir en cas de contamination au Covid-19. Mais cette règle semble très peu appliquée : le gouvernement estime le nombre de scans à seulement 120 000 par jour environ. Pourtant, ce dispositif est obligatoire depuis le 9 juin, et à défaut, l'établissement risque 135 euros d'amende ou une mise en demeure, voire une fermeture administrative en cas de récidive. 

Peu d'établissements jouent le jeu

Lorsque qu'une journaliste de France Télévisions se rend dans plusieurs établissements avec une caméra discrète, peu de restaurateurs semblent jouer le jeu. "Ça fait plus d'un mois que j'ai accroché le QR code, mais tu es la première qui me le demande", rétorque un commerçant. Le gouvernement n'a pas pour le moment prévu de renforcer les contrôles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.