Restauration : un chef contraint d'adapter son menu face à la flambée des prix

Publié Mis à jour
Restauration : un chef contraint d'adapter son menu face à la flambée des prix
France 2
Article rédigé par
J.Van Hove, N.Ramaherison, M.Birden, J.Cohen-Oliviéri - France 2
France Télévisions

La hausse des prix des produits alimentaires se poursuit. En septembre, elle atteint 9,9 % par rapport à 2021. Cela contraint certains restaurateurs à revoir leurs menus, en changeant par exemple le type de poisson utilisé. 

Dans un restaurant parisien, "L'Atelier du Marché", le chef Lionel Maître a décidé de modifier sa carte en supprimant certains produits. Face à l'augmentation des prix des matières premières, le cabillaud à 25 euros le kilo, a été remplacé par un filet de daurade, deux fois moins cher. Côté viande, le restaurateur ne propose plus de Charolaise mais a opté pour une race normande. 

Entre 2 000 et 3 000 euros d'économies par mois

Avec ces changements de produits, le patron économise entre 2 000 et 3 000 euros par mois. Il a tout de même dû augmenter d'un euro sa formule du midi. Les produits nobles, comme le ris de veau ou le foie gras, continuent d'être proposés à la carte, mais avec un supplément tarifaire. Les clients ont le choix et se montrent plutôt compréhensifs. Pour le moment, la clientèle du restaurant reste fidèle, avec en moyenne 50 couverts le midi, et entre 80 et 100 le soir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.