Restaurants : la deuxième vie des déchets alimentaires

Le respect de l'environnement est au cœur d'une expérience menée dans plusieurs restaurants parisiens qui trient leurs déchets.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 

Depuis un peu plus d'un an, une quarantaine de tables parisiennes ont décidé de trier leurs déchets organiques pour les transformer. Cette mesure écologique sera bientôt obligatoire dans tous les restaurants qui produisent plus de dix tonnes de déchets chaque année. Le Mesturet sert plus de 300 couverts par jour. Ici, tout est fait maison. Depuis 2 ans, le patron s'est engagé dans une démarche originale : il ne jette plus ses déchets et les conserve soigneusement en cuisine. "Tout ce qui vient des assiettes est récupéré dans une petite poubelle qu'on change environ 2 à 3 fois par service", explique Alain Fontaine, le patron.

Une obligation légale

Les bio-déchets connaissent ensuite une deuxième vie et sont ensuite collectés et traités en usine. Chaque matin, les bio-déchets sont sortis sur le trottoir. Une société privée vient les collecter. Stéphane Martinez, restaurateur de profession, est à la tête de cette petite entreprise. Il a créé ce service pour répondre à une obligation légale : depuis le 1er janvier, chaque restaurateur est censé trier et valoriser les restes alimentaires. Certaines cantines de la capitale s'y sont aussi mises. Les déchets deviennent, après traitement, du compost haut-de-gamme.

Le JT
Les autres sujets du JT