Restaurants : des réfugiés ukrainiens pallient le manque de main d’œuvre dans les cuisines

Publié
Restaurants : des réfugiés ukrainiens pallient le manque de main d’œuvre dans les cuisines
France 2
Article rédigé par
R. Spiquel, L.Claveau, N.Stil - France 2
France Télévisions

De plus en plus de réfugiés ukrainiens remplacent les personnels manquants en cuisine pour servir, avec des formations accélérées. Exemple de deux d’entre eux dans la Creuse.

Darius était loin d’imaginer qu’il deviendrait cuisinier. Pourtant, le jeune Ukrainien a rapidement trouvé sa place derrière les fourneaux. "J’ai toujours aimé la cuisine mais je n’en avais pas la possibilité en Ukraine (...) je suis très reconnaissant d’avoir été pris ici et de pouvoir étudier la cuisine française", confie-t-il. "C’est un bon garçon, il a appris sur le tas, il a appris vite. Il travaille bien, je suis fier de lui", se réjouit Didier, un cuisinier.

Une insertion facilitée par leurs collègues

Au bar, Olena a également vite trouvé ses marques. "Il n’y a rien eu de difficile car je travaillais déjà dans un café en Ukraine. J’ai très vite compris ce que j’avais à faire ici", déclare-t-elle. Leur insertion a été facilitée par le restaurant. Les deux Ukrainiens sont logés par des collègues qui les aident également dans leurs démarches administratives. Après le départ des clients, c’est l’heure des cours de français pour Darius et Olena.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.