Piscines, salles de sport, bars... ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Face à la progression du virus, les mesures de restriction s'avèrent être un vrai casse-tête. De Lille (Nord) à Rennes (Ille-et-Vilaine) en passant par Paris, voici un tour d'horizon de ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas.

FRANCE 3

Une nouvelle vague de restrictions a été annoncée dans les zones d'alerte renforcée. Paris, la petite couronne et 10 métropoles sont concernées par ces mesures. Salles de sport, gymnases et piscines seront désormais fermées. "C'est une catastrophe parce qu'en plus, il va pleuvoir et on ne pourra même plus faire du sport dehors", se désole une nageuse. Seuls les groupes scolaires, licenciés des clubs et sportifs de haut niveau pourront toujours nager. Paris demeure l'exception : la ville laisse ses lignes d'eau ouvertes à tous.

Les bars ouverts jusqu'à minuit et demi à Nice

Dans toutes ces villes, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits tout comme les soirées étudiantes et les évènements festifs. La vente et la consommation d'alcool sur la voie publique sont prohibées en soirée pour éviter les rassemblements spontanés. Pour les bars, les rassemblements sont interdits jusqu'à 22 heures. Seuls les Niçois (Alpes-Maritimes), pourront prolonger la soirée jusqu'à minuit et demi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de la Protection civile entraînés à réaliser des tests PCR, vendredi 23 septembre 2020 à Paris.
Des membres de la Protection civile entraînés à réaliser des tests PCR, vendredi 23 septembre 2020 à Paris. (NATHAN LAINE / HANS LUCAS / AFP)