Pass sanitaire : le gouvernement annonce des concessions avant la mise en place des sanctions

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Pass sanitaires : quelques latitudes pour sa première semaine
France 3
Article rédigé par
Christelle Méral - France 3
France Télévisions

Le Premier ministre Jean Castex a pris la parole le mercredi 21 juillet, pour affiner les modalités autour du pass sanitaire. Le gouvernement va-t-il laisser quelques latitudes, le temps de laisser la population s'adapter ?

Le pass sanitaire était nécessaire pour accéder à certains lieux mercredi 21 juillet. "Le gouvernement joue la carte de la pédagogie, de l'explication. Dans les lieux de loisirs et de culture, il n'y aura pas de sanctions pendant une semaine pour les chefs d'établissement, pour laisser le temps à chacun de s'approprier ces nouvelles mesures. Même politique début août pour les bars et les restaurants", explique la journaliste de France Télévisions Christelle Méral en duplex depuis l'Hôtel de Matignon.

Quelques assouplissements

C'est un sursis avant de possibles amendes, c'est exactement ce qui était arrivé lors du couvre-feu national, pour s'adapter. "Pour faire accepter tous ces changements, le gouvernement mise aussi sur quelques assouplissements. Ainsi, dans les bars et les restaurants, début août, seul le pass sanitaire sera demandé et pas une pièce d'identité en plus. L'application du pass sanitaire pour les 12-17 ans est reportée à octobre", conclut la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.