Nuisances sonores des terrasses éphémères : le vice-président du MoDem préconise "l'installation de blocs de mousse qui avalent le bruit"

"À La Ravoire où j'étais maire, on a fait baisser de 20 décibels la moyenne du bruit émis", a affirmé ce dimanche sur franceinfo, Patrick Mignola, président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Mignola, président du groupe MoDem, était l'invité de franceinfo, le 31 octobre 2021.  (FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

Patrick Mignola, président du groupe MoDem et Démocrates apparentés à l'Assemblée nationale, a préconisé dimanche 31 octobre sur franceinfo, l'installation "de blocs de mousse qui avalent le bruit" sur les terrasses éphémères des bars et restaurants parisiens pour limiter les nuisances sonores pour les riverains.

Les terrasses éphémères autorisées après le premier déconfinement pour compenser les pertes financières liées à la crise du Covid-19, doivent être démontées officiellement demain lundi. Des espaces supplémentaires pour les patrons de bar qui posent la question de l'occupation de l'espace public et des nuisances sonores.

Patrick Mignola préconise l'installation d'objets et de mousse antibruit : "On a fait cela dans les établissements scolaires. Quand j'étais maire, j'avais mis des objets dans tous les restaurants scolaires qui permettaient d'amoindrir le bruit. Des tables qui font moins de bruit, des chaises qui font moins de bruit. Vous avez de gros blocs de mousse qui avalent le bruit", explique-t-il.

"À La Ravoire [Savoie] où j'étais maire, on a fait baisser de 20 décibels la moyenne du bruit émis. Si on arrive à mettre des blocs antibruit (...) vous arrivez à faire vivre les gens sans trop déranger le voisinage",

Patrick Mignola, président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale

à franceinfo

Patrick Mignola ne souhaite pas voir disparaître ces terrasses : "On a quand même envie de se réunir à nouveau, mais si possible à l'air libre, assure-t-il, On a remarqué comme c'est difficile aujourd'hui de refréquenter des cinémas. Les gens regardent le cinéma de chez eux avec Netflix, mais ils vont de moins en moins au cinéma parce qu'ils n'aiment pas les endroits fermés. Et quand vous avez un restaurant, c'est beaucoup mieux d'avoir une terrasse. Y compris l'hiver".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.