Mémoire d'écran : Barbie, une poupée trop parfaite ?

La poupée Barbie fête ses 60 ans cette année. Avec sa plastique parfaite, elle n'a toujours pas pris une ride. Focus sur son histoire.

FRANCE 2

Dans le monde paisible des jouets des années 60, Barbie va faire du bruit. Barbie, c'est Barbara, une jolie brunette qui sert de modèle à sa maman, Ruth Handler. Elle crée alors une poupée adulte inspirée des pin-up. Un peu coquine cette Ruth Handler ! Sa Barbie, elle en a volé l'idée aux Allemands. Barbie était Fraülein Lilli, un personnage de bande-dessinée devenu une poupée.

Le monde à ses pieds

Succès immédiat : trois générations de petites filles vont adopter Barbie et son univers à paillettes. Mais que serait Barbie sans son Ken ? Ce sex-symbol naît en 1961. Un petit ami, des mômes, papy et mamie... Le monde de Barbie s’agrandit pour conquérir tout le monde sur la planète. Il n'y a pas que la poupée : en 1983, les habits et accessoires font la moitié du chiffre d'affaires de Mattel, la société fondée par la maman de Barbie. Cette poupée en vient même à mettre à ses pieds les grands couturiers, à l'instar de Pierre Balmain ou Sonia Rykiel. Difficile de rivaliser avec la poupée : les Français n'y sont pas parvenus et les Bratz américaines se sont cassé les dents. Toutefois, depuis 60 ans, la bombe sexuelle en plastique irrite les féministes du monde entier qui jugent qu'elle véhicule une image irréelle. En réponse, Mattel a lancé il y a 3 ans des poupées plus rondes, plus petites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour avoir posté sur Twitter la souhait de cadeau de Noël son fils, Guillaume a reçu un torrent de commentaires sexistes et homophobes.
Pour avoir posté sur Twitter la souhait de cadeau de Noël son fils, Guillaume a reçu un torrent de commentaires sexistes et homophobes. (RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA / SIPA USA)