JO 2024 à Paris : la fronde des hôteliers après la polémique Airbnb

Les hôteliers ont décidé de boycotter toutes les réunions organisées au sujet des Jeux olympiques de Paris en 2024. Une façon pour eux de montrer leur mécontentement face au partenariat entre l'événement et leur concurrent Airbnb.

france 3

Les hôteliers français se sont mis d'accord pour suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques 2024. Et pourtant, jusqu'ici, ils participaient à la préparation de ce grand événement. Les professionnels ont décidé de boycotter toutes les réunions, se sentant trahis après avoir découvert le partenariat entre le Comité international olympique (CIO) et la plateforme Airbnb, leur principal concurrent.

"Nous ne faisons pas le poids"

Cela faisait déjà des années que les hôteliers parisiens étaient concurrencés par la plateforme de location d'appartements. Cet accord a été perçu comme un couteau dans le dos. Ils redoutent déjà un manque à gagner et dénoncent un manque de concertation. "En tant qu'hôtel indépendant, on est bien sûr mécontentent de ce partenariat. C'est normal que nous ne fassions pas le poids face à Airbnb et Booking, qui investissent des millions d'euros par an. Par contre, j'aimerais bien qu'on soit aussi questionné et sollicité pour d'éventuels partenariats importants comme celui-là", confie Roberto Puzzo, directeur marketing hôtelier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Annonce du partenariat entre le CIO et Airbnb, le 18 novembre 2019, à Londres.
Annonce du partenariat entre le CIO et Airbnb, le 18 novembre 2019, à Londres. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)