Emploi : les restaurateurs veulent embaucher des migrants

Face au manque de main-d'oeuvre et à la difficulté de recruter, les restaurateurs français espèrent pouvoir embaucher des migrants.

Voir la vidéo

Les clients sont là, la demande augmente, mais, en salle comme en cuisine, cela ne suit pas. Les restaurateurs cherchent à embaucher et peinent à recruter. De nombreux restaurateurs cherchent désormais à recruter des migrants

150 000 postes à pourvoir

Amadou, Guinéen, a traversé la Méditerranée l'an dernier et travaille aujourd'hui avec assiduité. Il est illégal d'employer un sans-papier et difficile de le régulariser. Son employeur l'a donc embauché en formation : trois semaines en cuisine, une semaine à l'école pour 400 € par mois. Le patron est lui-même arrivé d'Égypte et a tout appris dans un restaurant italien avant de devenir patron de son établissement. Avec la canicule, les salades d'Amadou ont eu leur succès. D'après les professionnels du secteur, plus de 130 000 postes sont à pourvoir dans les hôtels et les restaurants de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un serveur français licencié par un restaurateur canadien pour agressivité explique que son attitude est liée à sa culture française et se dit victime de discrimination.
Un serveur français licencié par un restaurateur canadien pour agressivité explique que son attitude est liée à sa culture française et se dit victime de discrimination. (MAXPPP)