Déconfinement : le zoo de Thoiry retrouve son public grâce au safari, "une bulle de protection"

Une semaine avant la réouverture totale du parc, les visiteurs peuvent déjà s'approcher des loups, girafes ou rhinocéros à bord de leur voiture. Une méthode qui permet d'allier mesures anti-Covid-19 et sentiment d'évasion.

Article rédigé par
Théo Boscher - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Le zoo de Thoiry (Yvelines) a rouvert ses portes mercredi 12 mai 2021, pour les safaris uniquement. (Theo Boscher / RADIO FRANCE)

Avec le déconfinement et le pont de l'Ascension, les lieux de loisirs vont retrouver peu à peu leur public. L'un d'entre eux a repris un peu plus tôt que les autres : il s'agit du zoo de Thoiry (Yvelines). Ce parc de 150 hectares a rouvert mercredi 12 mai. Enfin, uniquement sa partie Safari. À bord de leur voiture, les visiteurs passent entre les enclos pour approcher girafes, gorilles et bisons de très, très près. Franceinfo vous fait visiter.

Pratiquement seuls dans le parc

Nous montons à bord de la voiture grise d'Émilie et ses trois enfants. Comme dans Jurassic Park, le véhicule passe les grilles du safari. Et c'est Aïtana, douze ans, et Marciano, six ans, qui font la visite. "On a des bisons d'Amérique qui sont juste là, ils sont super gros", décrit Aïtana. La voiture se fraie un chemin entre les loups, les girafes, les rhinocéros.

Dépaysement assuré pour la famille qui vient de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), à plus d'une heure du zoo de Thoiry. "Il y a quelques voitures mais on ne se gêne même pas, constate Émilie. On est pratiquement seuls dans le parc. Au début, les petits étaient impressionnés avec le loup qui passe juste devant nous. Maintenant ils sont habitués et contents de les voir proches. Ils ont même un peu plus peur des autruches parce qu'elles sont plus folles".

Après plusieurs semaines de confinement, la famille cherche un peu de liberté, explique Émilie : "Quand j'ai vu zoo de Thoiry déconfiné je me suis dit 'on y va, ça va faire du bien, ça fait longtemps'. Le zoo ça nous manque comme toutes les sorties dailleurs."

"On a l'impression de revivre, de pouvoir resortir, refaire des parcs avec les enfants, c'est génial."

Émilie, mère de deux enfants

à franceinfo

En trois quarts d'heure, les visiteurs peuvent observer au plus près les 180 espèces du parc, entre l'Amérique du Nord et l'Afrique. Ahsley a prévu sa visite depuis une semaine pour son petit Tanish, deux ans et demi. Une activité aux vertus pédagogiques affirme le papa : "C'est l'époque où il apprend les animaux. Il en voit beaucoup en dessins animés et là de les voir en vrai, c'est quelque chose. À la maison, c'est vrai qu'on se crée un univers virtuel et être à l'extérieur ça remet un peu d'ordre dans la tête."

Une bulle de protection anti Covid-19

Blouson marron sur le dos, le directeur du zoo, Guillaume Triffeau, observe avec satisfaction les sourires des familles qui repartent : "C'est un moment qui était extrêmement attendu par nos équipes, bien-sûr, mais aussi par les visiteurs. Il y a eu beaucoup de demandes depuis les derniers jours pour savoir quand est-ce qu'on rouvrait et on a déjà là une centaine de visiteurs, un très beau début de saison."

Le concept du safari correspond aux attentes du public en cette période de gestes barrières ajoute Guillaume Triffeau : "Il n'y a pas de contact avec notre personnel et donc ils restent totalement dans une bulle de protection". Prochain défi pour le zoo de Thoiry : la réouverture, le 19 mai, du parcours à pied.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.