Crise sanitaire : l’Etat augmente ses aides aux restaurateurs

Les restaurateurs doivent attendre jusqu’au 20 janvier pour rouvrir. Le gouvernement a annoncé, mardi 24 novembre de nouvelles aides, jusqu’à 20 % du chiffres d’affaires, pour décembre et janvier.

Jamais la brasserie parisienne Mollard, véritable institution, n’avait fermé ses portes, même pendant la Seconde Guerre mondiale. "Ici, on accueille entre 300 et 500 clients par jour. Voir le restaurant aussi vide, c’est triste. Dans cet établissement, le chiffre d’affaires annuel est en baisse de 68% par rapport à l’année 2019." L’extension du fond de solidarité annoncé mardi 24 novembre par le président Macron, leur permettrait de toucher 100 000 euros en plus des autres aides.

Deux possibilités pour les restaurateurs

"C’est inespéré, témoigne Stéphane Malchow, maître restaurateur de Mollard. Un ballon de trésorie, ça ne suffit pas pour compenser les pertes mais c’est mieux que rien du tout.Les restaurants devront choisir : un chèque de 10 000 euros net par mois ou la prise en charge de 20% du chiffre d’affaires mensuel, plafonné à 100 000 euros. La première option est avantageuse pour les petites structures, la deuxième vise à préserver les grandes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants marchent devant un restaurant fermé à Paris, le 23 novembre 2020.
Des passants marchent devant un restaurant fermé à Paris, le 23 novembre 2020. (THOMAS COEX / AFP)