Crise énergétique : un boulanger inquiet pour son commerce

Publié Mis à jour
Crise énergétique : un boulanger inquiet pour son commerce
FRANCE 3
Article rédigé par
D. Sébastien, B. Parayre - France 3
France Télévisions
Les premières aides du gouvernement devraient arriver pour appuyer les chefs d'entreprise face à la hausse des prix de l'énergie. Pour Rudy Huart, boulanger en Haute-Loire, elles pourraient ne pas suffire.

À 1 000 mètres d'altitude, Fix-Saint-Geneys (Haute-Loire) est une petite commune traversée par une Nationale. Ses 120 habitants disposent d’une seule boulangerie, peut-être plus pour longtemps. Rudy Huart vient de recevoir son contrat d'électricité, et le tarif proposé est quatre fois supérieur au précédent. “On devrait passer, si l’on tient compte de cette grille de prix, de 17 000 à 60 000 ou 70 000 euros par an”, explique ce dernier. Il pourrait bénéficier d’une aide de l’État d’environ 15 %.

Il limite sa consommation

Un coup de pouce insuffisant pour le boulanger, qui s’interroge pour l’avenir de son commerce. Il a repris l’affaire il y a 22 ans avec sa femme. Ils emploient sept salariés. “C’est vrai que cela fait peur, on se dit que l’on peut perdre notre boulot à tout moment”, confie l’une d’eux. Seule boulangerie dans un rayon de dix kilomètres, les habitants ne peuvent pas s'imaginer sur elle. Pour le moment, Rudy tente de limiter sa consommation, en réduisant le temps d’activité de son four. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.