Coronavirus : Paris doit faire face à l'absence de touristes

Paris a perdu la majorité de ses visiteurs depuis le début de la pandémie de coronavirus. Les professionnels du secteur ont du mal à s'en sortir. 

France 3

Une capitale presque déserte. À Paris, la première semaine de vacances de la Toussaint coïncide avec la première semaine de couvre-feu. Au musée du Louvre, seulement quelques rares touristes venus de régions observent la Joconde. Rien à voir avec l'agitation habituelle. En temps normal, pour admirer le tableau de Leonard de Vinci, il faut patienter et jouer des coudes. Selon le musée, le Louvre a observé une baisse de 75% de sa fréquentation cet été et la tendance se confirme cet automne. 

Moins de touristes en journée et aucun fêtard en soirée

Pour attirer du public, le musée propose des visites guidées de 20 minutes gratuites. L'absence de touristes, notamment étrangers, est également bien visible dans les hôtels. La fréquentation est en chute libre et les propriétaires doivent casser les prix. Malgré tout, certains établissements restent quasiment vides. La situation est aussi préoccupante pour les 18 000 chauffeurs de taxi : moins de touristes en journée... et aucun fêtard en soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme porte un masque sur le pont Mirabeau, près de la Tour Eiffel, à Paris, le 27 août 2020 (photo d\'illustration).
Un homme porte un masque sur le pont Mirabeau, près de la Tour Eiffel, à Paris, le 27 août 2020 (photo d'illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)