Coronavirus : fermeture des bars dès 22h pour les zones en alerte renforcée

Onze agglomérations, dont Paris, sont en alerte renforcée. Parmi les mesures prises par le gouvernement : la fermeture des bars à partir de 22h dès lundi 28 septembre. Pour certains établissements, 70% du chiffre d'affaires est réalisé à partir de 22h.

FRANCE 2

Dès lundi 28 septembre, il ne sera plus possible de trinquer après 22h. Les bars des onze villes en zone d'alerte renforcée devront baisser le rideau plus tôt. Les consommateurs d'un bar à Montpellier (Hérault) interrogés par France 2 sont partagés. "Je ne comprends pas le fait qu'il y ait des horaires précis, comme le fait qu'après 22h le virus serait plus beaucoup plus dangereux qu'avant 22h", explique une consommatrice. "Ça se propage de plus en plus, limiter à 22h les bars permet d'éviter des gros rassemblements sur la voie publique", témoigne à l'inverse un autre client.

Une aide financière attendue

Un patron de bar se dit rassuré, car il ne ferme pas complètement comme à Marseille (Bouches-du-Rhône) et sera aidé financièrement. "D'un point de vue financier, c'est moins dramatique que si ça c'était produit en plein été, d'autre part il y a les aides, le chômage partiel, qui va permettre de compenser les heures perdues du personnel", explique Thierry Boucard, gérant du pub Rebuffy à Montpellier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bar ferme à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 26 août 2020.
Un bar ferme à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 26 août 2020. (THEO GIACOMETTI / HANS LUCAS / AFP)