Attentats de Paris : 57% d'annulations dans les hôtels

Justine Weyl détaille pour France 2 les conséquences des attaques terroristes sur les commerces de la capitale.

France 2

À l'approche de Noël, les boutiques ne font pas le plein ce dimanche 22 novembre, un peu plus d'une semaine après les attentats. "Les clients sont de retour, mais ils sont moins nombreux", assure Justine Weyl, en direct du boulevard Haussmann à Paris. Ainsi, certains grands magasins affichent une baisse de fréquentation de près de 15% ce week-end par rapport à un week-end normal.

Les petits commerces plus impactés

Les premiers commerces à pâtir de cette baisse de fréquentation ne sont pas les grands magasins, mais les petits commerces. "Eux n'ont pas les moyens de mettre en place des contrôles de sécurité qui rassurent les clients. Résultat hier, les magasins de vêtements auraient perdu au moins 30% de chiffres d'affaires.
La situation est encore plus tendue pour les hôtels, qui accusent un taux d'annulation de 57% des nuitées cette semaine. "Des hôteliers inquiets qui s'attendent à de nouvelles baisses des réservations pour les vacances de Noël", conclut Justine Weyl.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes effectuent des contrôles dans une station de métro parisienne, le 19 novembre 2015. 
Des gendarmes effectuent des contrôles dans une station de métro parisienne, le 19 novembre 2015.  (THOMAS SAMSON / AFP)