Alpes-de-Haute-Provence : les pêcheurs de l'extrême

Deux sportifs passionnés de nature recherchent des sites hors normes pour pêcher la truite sauvage, notamment dans les Alpes-de-Haute-Provence. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Simon Walasek et Thierry François préparent un marathon très loin des sentiers battus. Cannes à pêche légère, épuisettes et baudriers...Ils veulent être en poste dès le lever du jour. Leur passion commune ? La pêche extrême. Leur défi : traquer la truite dans les endroits les plus inaccessibles. Sur les contreforts du Mercantour (Alpes-Maritimes), les parois sont abruptes. Seuls au monde, face à la nature, c'est précisément ici que la pêche commence. La première prise de la journée mesure 30 cm.

150 truites par jour

Ces deux passionnés peuvent pêcher jusqu'à 150 truites sauvages par jour, systématiquement relâchées. La pêche extrême, c'est avant tout un sport pour eux. Simon est un ancien skieur de haut niveau, Thierry lui, est coach sportif. Leur endurance leur permet de partir en expédition pendant près de quinze heures d'affilée, entre efforts et contemplation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux sportifs passionnés de nature recherchent des sites hors normes pour pêcher la truite sauvage, notamment dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Deux sportifs passionnés de nature recherchent des sites hors normes pour pêcher la truite sauvage, notamment dans les Alpes-de-Haute-Provence. (FRANCE 2)