Airbnb : les mairies devront connaître les loueurs

Airbnb était accusée de concurrence déloyale par les hôteliers. Un décret va désormais obliger les utilisateurs de ce site à déclarer leur bien en maire : une petite révolution qui concerne plus de 300 000 personnes en France.

FRANCE 2

Jusqu'ici, louer son appartement sur une plate-forme en ligne était réalisable simplement, en quelques clics. Mais désormais, les loueurs devront s'enregistrer à la mairie. La loi interdit de louer son logement plus de 120 jours par an. Pour la mairie de Paris, c'est une manière d'éviter les abus. "Le problème c'est que nous avons aujourd'hui dans certains quartiers de Paris un développement anarchique [...] Nous souhaitons mettre un terme à cela, et lorsqu'il y aura ce numéro d'enregistrement, les propriétaires qui font cela n'auront plus la possibilité de se livrer à ce type de commerce illégal", explique Ian Brossat, adjoint au maire de Paris chargé du logement.

De quoi rassurer les hôteliers

Sont concernées les villes de plus de 200 000 habitants et les communes d'au moins 50 000 habitants qui les entourent.L'enregistrement permettra d'obtenir l'identité du loueur, son adresse, savoir s’il loue sa résidence principale ou secondaire, ainsi que le nombre de lits. De quoi rassurer les hôteliers, très remontés contre ce qu'ils jugent une concurrence déloyale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un utilisateur télécharge l\'application Airbnb sur tablette, le 28 avril 2016 à Berlin (Allemagne).
Un utilisateur télécharge l'application Airbnb sur tablette, le 28 avril 2016 à Berlin (Allemagne). (JOHN MACDOUGALL / AFP)