Airbnb attaquée en justice par la mairie de Paris

La guerre est déclarée entre Anne Hidalgo et Airbnb. La mairie de Paris demande plus de 12 millions d'euros à la plateforme de locations touristiques en ligne.

France 3

Des agents de la mairie de Paris ont trouvé plus de 1 000 offres de logements Airbnb illégaux. Au lieu de porter plainte contre les propriétaires, la municipalité a saisi en justice la plateforme elle-même. Selon la loi Elan, les propriétaires ont l'interdiction de louer plus de 120 jours par an, ou de louer une résidence secondaire ; ils sont obligés de déclarer leur logement à la mairie.

Berlin et New York comme Paris

Pour chaque location illégale, la plateforme américaine risque une amende de 12 500 euros. Mais Airbnb conteste sa responsabilité. Et Paris n'est pas la seule ville à faire la chasse aux appartements Airbnb. La Mairie de New York (États-Unis) a attaqué en justice un groupe immobilier accusé de louer illégalement quelque 130 appartements sur le site. Berlin a aussi durci sa loi. Les Allemands doivent désormais demander une autorisation pour louer leur logement, une autorisation loin d'être toujours accordée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La principale organisation du secteur hôtellerie-restauration en France a assigné Airbnb devant le tribunal de commerce de Paris pour \"concurrence déloyale\".
La principale organisation du secteur hôtellerie-restauration en France a assigné Airbnb devant le tribunal de commerce de Paris pour "concurrence déloyale". (AFP)