A Marseille, une application mobile pour trouver rapidement des extras dans la restauration

Publié
FTR
Article rédigé par
France Télévisions

C’est un secteur en crise, au moins 300 000 postes seraient à pourvoir dans l’hôtellerie-restauration. Face à ce manque de personnel, un restaurateur de Marseille a eu l’idée de créer une application gratuite de mise en relation entre professionnels et candidats pour des missions en extra. #IlsOntLaSolution  

Plus la saison estivale approche, plus l’inquiétude monte chez les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. Le secteur manque de bras et de nombreux postes restent à pourvoir. 300 000 au niveau national, plus de 45 000 rien qu’en région PACA. Une pénurie qui a des conséquences sur la bonne marche de certains établissements, obligés de réduire la voilure, voire de fermer certains jours pour pouvoir donner des congés à leurs salariés en place.

Dans ce contexte, difficile également pour les restaurateurs de trouver des extras, ces contrats courts à la journée, destiné à renforcer les équipes. Un patron marseillais a eu l’idée de créer une application gratuite pour mettre en relation professionnels et candidats intéressés par ces missions courtes. "Donc là, on cherche un runner, c’est une personne qui va nous aider pour le service. Je mets dans l’application la description du poste, et après je choisis les savoir-faire requis et des savoir-être", explique, téléphone en main, Jean-Baptiste Vignau, restaurateur et cocréateur de Xtras. Une mission payée cent euros et accessible sans expérience.  

Rapidité et souplesse

Paul, étudiant, qui travaille régulièrement en extra dans des bars, a immédiatement adopté la nouvelle application. Elle lui offre plus de souplesse qu’un contrat classique en CDD pour choisir les moments où il veut travailler : "Certes, il faut travailler pour financer ses études, après, avoir deux semaines de vacances c’est aussi sympa. Du coup, le but de l’appli c’est, entre guillemets, de pouvoir réguler son temps".  

Mais à terme, et face à cette pénurie de main-d’œuvre, les concepteurs de l’application espèrent que cela débouchera aussi sur des embauches pérennes. "Un employeur va rarement signer un CDI tout de suite, par contre, s’il a les moyens de tester l’employé et qu’il est bon, après il va le garder. Et de l’autre côté, un candidat qui va hésiter à s’engager dans des contrats à long terme, s’il voit qu’il se sent bien dans l’établissement, qu’il s’entend bien avec l’équipe, la hiérachie, et qu’il peut se développer autant professionnellement que personnellement, là, il n’hésitera pas à signer un CDD ou un CDI", explique Guillame Barthoux, développeur de Xtras.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.