Le Courbat, un château pour aider les policiers à se reconstruire

Une équipe de France 3 s'est rendue dans un centre unique où se reconstruisent des membres des forces de l'ordre épuisés, brisés, par leur métier.

FRANCE 3

Le Liège, dans cette ville d'Indre-et-Loire se cache un château de la Loire pas comme les autres. Au château du Courbat, transformé en centre de soins, la plupart des patients sont policiers, gendarmes, gardiens de prison. Ils sont victimes d'addictions, de dépression ou de burn-out , il sont hospitalisés un ou deux mois le temps de se reconstruire.

Burn-out

Steve a 14 ans de police derrière lui, dont 10 années à la brigade anti-criminalité, la célèbre BAC. Dans les quartiers sensibles de région parisienne où il officie, sa mission l'a petit à petit anéanti. "La police c'était mon addiction, je pensais police, je dormais police, je passais mes week-ends police, j'étais complètement épuisé, stressé, le soir je rentrais chez moi, je tremblais. Ma vie de famille n'existait plus, j'en avais plus, je mettais tout ça de côté. C'était que le boulot, à un moment j'ai dit stop", explique le policier. Le diagnostic est sans équivoque, Steve fait un burn-out. Premier séjour au Courbat, malheureusement à sa sortie, un AVC le terrasse. Affaibli, il se fait hospitaliser une deuxième fois. Au Courbat, Steve et les autres ont deux mois pour reprendre confiance en eux et réapprendre à vivre.

Le JT
Les autres sujets du JT