La grogne monte chez les allergologues

Un arrêté pourrait mettre fin à leur espoir de voir leur travail enfin reconnu comme une spécialité.

FRANCE 3

20 millions de Français seraient allergiques. Certains nécessitent un suivi. Pollen, gluten, acariens... La liste de ces allergies est longue. Pourtant l'activité de médecin allergologue n'est pas reconnue comme une spécialité. Il n'y a pas de diplôme d'État, mais une simple formation après sept ans de médecine générale. La discipline pourrait même disparaître au grand dam des patients.

50% d'allergiques en 2050

La profession se dit menacée. Ils ne sont que 1 200 en France avec des listes d'attente à rallonge. Les vocations ne sont pas nombreuses. Mais sans eux, les patients seraient obligés de courir les spécialistes des yeux, des bronches ou de la peau pour traiter les symptômes.

L'allergologie est sous considérée en France. Pourtant, selon l'Organisation mondiale de la santé, une personne sur deux deviendra allergique en 2050.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pissenlit pollen
Pissenlit pollen (DIMITRI VERVITSIOTIS / DIGITAL VISION /GETTY)