Feuilleton : les ouvriers de l'excellence (2/5)

Cette semaine, le feuilleton de France 2 vous emmène dans les coulisses du concours du Meilleur ouvrier de France. Depuis 94 ans le savoir-faire français de plus de 230 métiers est ainsi récompensé.

FRANCE 2

Près de Nantes (Loire-Atlantique), quand Gérald Huido va travailler, il n'a que quelques mètres à parcourir. "C'est l'endroit où j'ai passé bon nombre de mes soirées depuis six mois, c'est vraiment le garage transformé en atelier", confie le tailleur de pierre. Pour lui, la finale du Meilleur ouvrier de France a déjà commencé. À 35 ans, il va tenter pour la première fois de décrocher le titre, et c'est dans son atelier que cela se joue. Les candidats doivent reproduire une colonne sculptée au XIIIe siècle dans un monastère italien, qui a une forme très complexe. De plus, la pierre de marbre est imposée, mais elle est très difficile à travailler.

Finir devant le jury

"On reçoit vraiment le bloc tel quel, pour nous permettre de travailler le nœud, qui fait 80 centimètres de haut. Cela représente environ 80 heures de travail", explique Gérald. Le règlement interdit à Gérald de finir entièrement sa colonne. Dans un mois, il devra donner les derniers coups de burin devant un jury.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cette semaine, le feuilleton de France 2 vous emmène dans les coulisses du concours du meilleur ouvrier de France. Depuis 94 ans, le savoir-faire français de plus de 230 métiers est ainsi récompensé. 
Cette semaine, le feuilleton de France 2 vous emmène dans les coulisses du concours du meilleur ouvrier de France. Depuis 94 ans, le savoir-faire français de plus de 230 métiers est ainsi récompensé.  (FRANCE 2)