Vrai ou fake Sécurité : les promesses de Xavier Bertrand sont-elles tenables ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
bertrand vrai ou fake
franceinfo
Article rédigé par
L. Beaujour - franceinfo
France Télévisions

Xavier Bertrand, le candidat de droite à la présidentielle, a multiplié récemment les propositions en matière de sécurité. Mais elles sont intenables.

Pour la campagne présidentielle, Xavier Bertrand a une priorité absolue : la restauration de l'autorité dans notre pays. Pour les experts interrogés par France Télévisions, les propositions du candidat de la droite sont intenables. Proposition numéro 1 : donner la possibilité au procureur de prononcer, sans passer par un juge, des peines d'amende pour tout délit dont la peine encourue est de moins de cinq ans. "Dans le cadre constitutionnel actuel, c'est strictement impossible parce qu'il y a un principe de séparation des autorités de poursuite et de jugement", assure Jean-Philippe Derosier, professeur de droit public.

"Interdire le salafisme"

Proposition numéro 2 : mettre en place des peines minimales obligatoires pour les récidivistes et les crimes et délits les plus graves. "Ce n'est pas possible parce qu'il faut individualiser les peines", explique Emmanuel Daoud, avocat pénaliste. "Une modification constitutionnelle est nécessaire", admet Xavier Bertrand. "J'y suis prêt et les Français aussi". "Mais réviser la Constitution pourrait ne pas suffire, car ces principes figurent dans des conventions internationales", note Jean-Philippe Derosier. Proposition numéro 3 : le président des Hauts-de-France veut "interdire le salafisme en France". Mais les musulmans fondamentalistes n'enfreignent pas forcément les lois de la République. Aucune de ces trois propositions ne semble possible à mettre en œuvre. Certes, ce ne sont pas des intox, mais des promesses intenables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.