Violences sexuelles : les témoignages glaçants des victimes d'inceste

Publié Mis à jour
Inceste : les témoignages glaçants des victimes
FRANCE 3
Article rédigé par
L.Nahon, L.Berbey, M.Barrois, G.Marc, M.Cazaux, J.Boulesteix, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

En France, près de 6 millions de personnes ont subi une agression sexuelle dans leur enfance. Le 12/13 est allé recueillir leurs témoignages. Ce qu'elles ont subi est parfois très difficile à entendre.

Lors d'une réunion publique de la Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), Florence Elie, 47 ans, témoigne. Toute son enfance, elle a subi les viols répétés de son père. "Il me traînait par les cheveux dans la chambre. Il me mettait le fusil sur la tête et il me disait : 'Si tu parles ou si tu cries, je te ferai sauter la tête et après je ferai sauter la tête de ta mère'. Il m'a tellement abîmée que j'ai eu des soins gynécologiques matin et soir par une infirmière, qui s'est tue, elle n'a rien dit", témoigne-t-elle.

Vingt préconisations urgentes

Certaines victimes n'ont pas eu la possibilité ou la force de venir aux réunions publiques, alors elles appellent dans des centres spécialisés. Quelque 11 000 personnes ont déjà témoigné : la majorité dénonce des violences anciennes, mais un appel sur dix est un appel à l'aide. Dans la matinée du jeudi 31 mars, la Ciivise a publié 20 préconisations urgentes, comme l'accompagnement psychologique ou une meilleure prise en charge par la justice. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.