Violences conjugales : le ministère de l'Intérieur annonce vouloir donner la priorité au traitement des plaintes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Violences conjugales : le ministère de l'Intérieur annonce vouloir donner la priorité au traitement des plaintes
France Info
Article rédigé par
Elodie Largenton - franceinfo
France Télévisions

102 féminicides ont été recensés en 2020. 18% des victimes avaient déjà porté plainte, indique une étude sur les morts violentes au sein du couple, publiée lundi 2 août par le ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin a annoncé vouloir donner la priorité au traitement des plaintes.      

102 féminicides ont été recensés en 2020. 18% des victimes avaient déjà porté plainte, indique une étude sur les morts violentes au sein du couple, publiée lundi 2 août par le ministre de l'Intérieur. "Fini les mains courantes, elles ne sont pas assez efficaces. Si la victime ne veut pas porter plainte, les policiers ou les gendarmes devront faire un signalement au procureur", explique la journaliste Elodie Largenton sur le plateau du 23 heures.      

Le nombre d'officiers de police judiciaire en hausse de 25%     

Toute la France est touchée : 400 000 interventions pour violences intra-familiales en 2020, soit 45 par heure. Gérald Darmanin demande désormais aux commissariats de mettre les dossiers de violences conjugales en haut de la pile. Le ministère de l'Intérieur souhaite augmenter le nombre d'officiers de police judiciaire de 25%, afin de pouvoir traiter toutes les affaires plus rapidement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.