VIDEO. "Il est urgent de prendre le temps du temps" : il propose la création "d’un super ministre du futur"

Mathieu Baudin est le directeur de l’Institut des Futurs souhaitables. Il pointe une société phagocytée par le courtermisme. Selon lui, la création d’un Vice-Premier ministre du temps long est nécessaire pour s’assurer de la constance et de la fiabilité des décisions prises par les gouvernements… sur le long terme.

Voir la vidéo
BRUT

Halte au courtermisme

"Moi, je pense qu’il y a une idéologie un peu sournoise qui s’est immiscée dans nos vies, dans nos vies politiques, dans nos entreprises : c’est le “courtermisme."

Pour le directeur de l’Institut des Futurs souhaitables Mathieu Baudin, les dirigeants politiques actuels sont incapables de penser sur le long terme. Il note toutefois que ça n’a pas toujours été comme ça. "Il y a eu des périodes dans notre histoire, où on a pensé le temps long", explique Mathieu Baudin. Il prend notamment comme exemple les Grecs avec l’oracle de Delphes, la Pythie, qui imaginait le futur et donnait des conseils à celles et ceux qui venaient lui poser des questions. Plus récemment, dans les années 1950, notre société a été contrainte de penser sur le long terme pour se remettre des sévices de la Seconde Guerre mondiale. Tout était à reconstruire. Mais depuis ces grands plans d’industrialisation de la France, "force est de constater que ça fait longtemps qu’on n’a pas pensé le temps long". 

Une société de l’urgence

Une question vient alors à l’esprit de Mathieu Baudin : "À partir de quand le court terme est devenu la norme ?", "On est dans une société de l’urgence", pointe-t-il. "Il est urgent, justement, de prendre le temps du temps", insiste le directeur de l’Institut des Futurs souhaitables. Pour agir sur le long terme, il propose d’utiliser la prospective. Terme qu’il définit tout simplement comme "l’art d’imaginer le futur". Exit les boules de cristal, les cartes ou autres voyantes. Non, Mathieu Baudin prend le sujet très au sérieux. "Dans la prospective, on parle de futurs possibles", explique-t-il. Par exemple, l’armée est une grande consommatrice de la prospective. "Elle imagine les conflits du futur".  

Un ministère consacré au futur ?

Pour que le pouvoir politique agisse enfin sur le long terme, Mathieu Baudin a une idée plutôt originale : la création d’un Vice-Premier ministre du temps long. "Un super ministre du futur", sourit-il. Il serait entre le premier Ministre qui gère l’urgence, et les autres ministres qui s’affairent par secteurs et qui gèrent un certain nombre de décisions qui ont un impact pour les vingt prochaines années. Les ministres devraient ainsi lui "rendre compte" à chaque décision pour s’assurer de sa fiabilité sur le long terme. Pour lui, il ne s’agit aucunement d’une question de militantisme mais "de survie".

VIDEO. \"Il est urgent de prendre le temps du temps\" : il propose la création \"d’un super ministre du futur\"
VIDEO. "Il est urgent de prendre le temps du temps" : il propose la création "d’un super ministre du futur" (BRUT)