Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Dans les festivals, des femmes agressées sexuellement et harcelées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Dans les festivals, les agressions et le harcèlement sexuel sont fréquents. Un fardeau qui en vient parfois à remettre en question ces réunions estivales.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les festivals, les agressions et le harcèlement sexuel sont fréquents. Un fardeau qui en vient parfois à remettre en question ces réunions estivales.

Selon une enquête réalisée en Angleterre, 43 % des festivalières de moins de 40 ans ont déjà été harcelées ou agressées. Un chiffre alarmant.

En Espagne, cinq hommes ont été condamnés pour "abus sexuel" sur une femme de 18 ans lors des fêtes de Pampelune.

Cette affaire a déclenché une puissante vague de manifestations. "Ce n’est pas un abus sexuel, c’est un viol !", ont scandé des manifestants.

D’autres pays anticipent ce genre de problèmes en remettant en question ces rassemblements. En Suède, le plus grand festival de musique Bravalla a été annulé en 2018. En cause : les agressions sexuelles à répétition.

Seulement 2 % portent plainte

Pour remédier au mieux à cette situation, des festivals essaient de prévenir ces actes. Depuis 2015, l’association "Stop harcèlement de rue" intervient au festival Solidays. Avant les concerts, les bénévoles de l’association interviennent, directement sur la scène.

"Vous connaissez la différence entre la drague et le harcèlement ? Alors la différence, c’est très simple, c’est le consentement !", lancent-ils au public.

Seulement 2 % des personnes agressées ou harcelées, lors de festivals, porteraient plainte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.