VIDEO. Capturer, stocker et divulguer des nudes... Ce qu'en dit la loi

L'avocate au barreau de Paris Anne Marion de Cayeux revient sur plusieurs points juridiques concernant les nudes.

BRUT

"Envoyer des photos de soi nu à quelqu'un qui est consentant, ça ne pose pas de difficultés."

1Peut-on envoyer des nudes ?

Selon l'avocate au barreau de Paris Anne Marion de Cayeux l'envoi de nudes est une "nouvelle modalité de la vie érotique".

En revanche, si l'envoi est unique, on peut parler "d'outrage sexiste", qui est un délit. "Si vous envoyez tous les jours des messages à caractère sexuel et des photos qui ne sont pas demandées, vous pouvez être condamné pour harcèlement sexuel : 3 ans de prison, 45 000 euros d'amende", précise l'avocate.

2Peut-on diffuser ces photos ?

Divulguer une photo à caractère sexuel de quelqu'un sans son consentement est punissable de deux ans de prison et de 60 000 euros d'amende.

3Peut-on faire des captures d'écran ?

"Dans la mesure où c'est censé disparaître instantanément, si vous faites une copie d'écran, par définition, vous ne respectez pas le contrat de base", rappelle Anne Marion de Cayeux.

4Quand une photo est dans le cloud, c'est trop tard ?

"Il y a la réglementation sur la protection des données personnelles qui régit le droit au retrait, qui fait qu'on a le droit de s'adresser aux services de publication en ligne de photos pour les contraindre à retirer", explique Anne Marion de Cayeux. L'avocate assure que cela s'applique également pour les clouds.

VIDEO. Capturer, stocker et divulguer des nudes... Ce qu\'en dit la loi
VIDEO. Capturer, stocker et divulguer des nudes... Ce qu'en dit la loi (BRUT)