TPE : les salariés peuvent voter aux élections professionnelles pour élire leur syndicat

La défense des salariés se joue en ce moment avec les élections professionnelles dans les TPE. Les salariés de ces entreprises de moins de 11 personnes doivent choisir les syndicats qui vont les représenter pour les quatre prochaines années.

FRANCE 3

Ce n'est pas un lieu où on s'attend à voir un candidat en campagne. Patrick Desche-Zizine se présente pour la CGT aux élections dans les très petites entreprises (TPE). Les musiciens peuvent voter alors il vient chercher ses voix jusque dans les studios. Et il n'est pas seul pour faire campagne, le syndicat sort les grands moyens. C'est même son patron, Philippe Martinez, qui fait le déplacement. La CGT veut rester le premier syndicat en France et les voix des 4,5 millions de salariés des petites entreprises sont essentielles.

La barre des 8%

En Face, la CFDT gagne du terrain. Ici, l'ambiance est plus feutrée et les équipes moins nombreuses. Leur technique ? Le porte-à-porte et la cible sont les salariés des petits commerces qui n'ont pas l'habitude de voir des syndicalistes. Les plus petits syndicats, eux, tentent de survivre. À l'issue de toutes les élections professionnelles, ils devront passer la barre des 8% pour siéger aux négociations nationales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation de cheminots à Paris, le 4 avril 2012.
Une manifestation de cheminots à Paris, le 4 avril 2012. (MAXPPP)