Strasbourg : le livreur Deliveroo condamné pour antisémitisme va être expulsé de France, annonce Gérald Darmanin

Cet Algérien, sous le coup d’une reconduite à la frontière, avait refusé de livrer des commandes dans des établissements tenus par des restaurateurs juifs à Strasbourg. Deux commerçants avaient porté plainte. Il a été condamné à quatre mois de prison ferme jeudi.

Article rédigé par
Avec France Bleu Alsace - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un livreur Deliveroo de dos, à Paris, en 2017. (LAURINE BENJEBRIA / FRANCE-INFO)

Le livreur Deliveroo, condamné jeudi 14 janvier à quatre mois de prison ferme, pour avoir refusé de prendre en charge des commandes dans deux restaurants juifs de Strasbourg, va être expulsé de France, annonce Gérald Darmanin sur Twitter. "J’ai pris la décision de faire expulser du territoire national le 'livreur' de repas qui, dans le Bas-Rhin, avait déclaré ne pas vouloir effectuer de livraisons auprès des clients juifs", indique le ministre de l'Intérieur. Cet Algérien était sous le coup d’une reconduite à la frontière avant sa condamnation.

>>> Un livreur Deliveroo refuse "de servir des juifs" : "Inacceptable et absolument pas conforme à nos valeurs", réagit l'entreprise de livraison.

Deux restaurateurs juifs ont déposé plainte le 7 janvier parce qu’un livreur Deliveroo avait refusé de prendre en charge leurs commandes, expliquant qu’il ne "livrait pas aux juifs". Le Consistoire israélite du Bas-Rhin a également porté plainte. L’affaire a provoqué une vague d’indignation. L’ambassadeur d’Israël en France est venu à Strasbourg mercredi pour rencontrer l’un des deux restaurateurs concernés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.