SNCF : le service minimum assuré pendant la grève ?

La longue grève annoncée par les syndicats de cheminots inquiète de nombreux Français. La SNCF assurera-t-elle un service minimum ?

FRANCE 2

Les syndicats de cheminots ont annoncé un long mouvement de grève de deux jours sur cinq entre avril et juin. La loi oblige-t-elle la compagnie a assurer un service minimum pendant les grèves ? La journaliste Christelle Méral explique : "Il y a bien une loi sur la continuité du service public dans les transports, mais elle ne garantit pas un service minimum. La loi oblige seulement les grévistes à se déclarer au minimum 48 heures à l'avance".

Les cadres suivront-ils le mouvement ?

La décision des cadres sera déterminante. La journaliste détaille : "Cela permet à la direction de s'organiser pour informer les voyageurs, mais aussi pour faire appel à des non grévistes sur la base du volontariat, mais aussi pour solliciter des cadres compétents, par exemple pour conduire un train. C'est ainsi que l'on obtient un service minimum. Toute la question est de savoir si, cette fois, les cadres comptent se mobiliser. Selon les syndicats, ils seraient prêts à débrayer, ce qui serait inédit à la SNCF. Dans ce cas, il y aurait peu de trains en circulation."

Le JT
Les autres sujets du JT
La communication, au cœur de la bataille du rail.
La communication, au cœur de la bataille du rail. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)