Roumanie : un automobiliste recouvre son permis de conduire... après sa mort

Valerian Vasiliu avait contesté en mars 2017 la suspension de son permis de conduire et une amende d'environ 150 euros pour excès de vitesse.

Photo d\'illustration : Un citoyen roumain mort a recouvré à titre posthume son permis de conduire en vertu d\'une décision rendue par un tribunal de Iasi, en mars 2018.
Photo d'illustration : Un citoyen roumain mort a recouvré à titre posthume son permis de conduire en vertu d'une décision rendue par un tribunal de Iasi, en mars 2018. (CHRIS RYAN / OJO IMAGES RF / GETTY IMAGES)

Alors qu'il y a quelques jours, un Roumain bien-vivant échouait à convaincre la justice qu'il n'était pas mort, une autre erreur de l'administration est racontée par les médias (en roumain) mercredi 21 mars : un citoyen roumain décédé l'année dernière a en effet recouvré à titre posthume son permis de conduire.

En mars 2017, Valerian Vasiliu avait contesté la suspension de son permis de conduire et une amende d'environ 150 euros pour excès de vitesse. Il avait remporté son procès en première instance mais le malheureux était mort quelques jours plus tard.

Son décès n'a toutefois pas impressionné la police roumaine, qui a fait appel, avant de se voir déboutée une deuxième fois. Dans son jugement, rapporté par la presse, le tribunal a "exonéré le requérant de toutes les sanctions et restitué l'amende" qu'il avait payée de son vivant.