Robert Badinter : un discours historique contre la peine de mort

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Robert Badinter : un discours historique contre la peine de mort
France 3
Article rédigé par
H.Huet, E.Martin, P.Crapoulet - France 3
France Télévisions

C'était en 1981 : Robert Badinter prononçait un discours contre la peine de mort qui allait rentrer dans l'histoire. 40 ans plus tard, l'ancien ministre de la Justice raconte la construction de cette allocution désormais légendaire.

Depuis 1981, la peine de mort a été interdite en France. Toutefois, quelques années avant cette date fatidique, c'était loin d'être fait. Il a fallu plusieurs éléments pour que les Français acceptent cette abolition. L'intime conviction d'un homme, Robert Badinter, avocat convaincu qu'un homme ou une femme quel que soit le crime commis avait le droit de devenir une personne meilleure. En 1981, il obtient enfin gain de cause après un discours historique qu'il a lui-même rédigé à la main.

François Mitterrand, décisif dans la loi contre la peine de mort

Arrivé au pouvoir en 1981, François Mitterrand partage les idées de Robert Badinter. Fraîchement élu, c'est naturellement que la première loi soumise à l'Assemblée nationale concerne l'abolition de la peine de mort. Après un discours rentré dans la légende, le ministre de la Justice réussi à convaincre le Parlement. Néanmoins, celui-ci gardera longtemps l'opinion publique contre lui, faisant de l'ex-garde des Sceaux le ministre le plus détesté. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.