Procès Balkany : le renvoi refusé par le tribunal

Les avocats des époux Balkany avaient demandé le renvoi du procès à cause de l'absence d'Isabelle Balkany, qui se remet d'une tentative de suicide. Une demande refusée.

FRANCE 2

C'est seul que Patrick Balkany va devoir affronter son procès. Son épouse et lui sont accusés de fraude fiscale et blanchiment, mais Isabelle Balkany ne s'est pas présentée lundi 13 mai à l'ouverture de l'audience. Elle se remet d'une tentative de suicide, selon ses avocats. Le tribunal correctionnel de Paris a refusé la demande de report du procès. C'est donc seul que le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a affronté la nuée de journalistes qui l'attendait.

"Balkany n'est pas en dessous des lois"

"J'étais convaincu qu'il serait ordonné, ce renvoi", réagit Me Éric Dupont-Moretti, avocat de Patrick Balkany. Il assure que pour Patrick Balkany, "c'est compliqué". "Il a retrouvé sa femme au sol, inanimée, il la pensait morte. Donc j'ai pensé que psychologiquement c'était compliqué pour lui d'affronter un procès. (...) Balkany il n'est au-dessus des lois, mais il n'est pas non plus en dessous des lois et des règles d'un procès équitable", a tonné l'avocat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, arrive au tribunal correctionnel de Paris avec son avocat, Me Eric Dupond-Moretti (à droite), le 13 mai 2019.
Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, arrive au tribunal correctionnel de Paris avec son avocat, Me Eric Dupond-Moretti (à droite), le 13 mai 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)