Procès Balkany : dernière audience avant le réquisitoire

Patrick Balkany, poursuivi pour "blanchiment habituel de fraude fiscale aggravée", a de nouveau tenté de jouer la corde sensible lors de son procès. France 3 revient sur quatre semaines d'audience marquées par la personnalité hors norme du prévenu.

France 3

Il semble fatigué après quatre semaines d'audience. Mardi 11 juin, la personnalité de Patrick Balkany a été évoquée au tribunal de grande instance de Paris avant les réquisitions attendues jeudi. Au début du procès, son avocat prend la parole, quelques jours après la tentative de suicide de sa femme, Isabelle Balkany. Excédé par l'intervention de son client devant les caméras, Me Éric Dupond-Moretti recadre sévèrement son client.

Balkany risque jusqu'à dix ans de prison

Les coups d'éclat du maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) ont fait le miel de nombreux journalistes. "Le principal avocat de Patrick Balkany, c'est Patrick Balkany lui-même qui a l'expérience de la politique, qui est un grand orateur et qui n'hésite pas à se lever, à se diriger vers la barre et se défendre tout seul", décrit Vincent Vantighem, chroniqueur judiciaire pour 20 Minutes. Patrick Balkany risque jusqu'à dix ans de prison pour "corruption" et "blanchiment de fraude fiscale".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, arrive au tribunal correctionnel de Paris avec son avocat, Me Eric Dupond-Moretti (à droite), le 13 mai 2019.
Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, arrive au tribunal correctionnel de Paris avec son avocat, Me Eric Dupond-Moretti (à droite), le 13 mai 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)