Pouvoir d'achat : les salariés d'Amazon en France demandent une hausse de salaire

Publié Mis à jour
Pouvoir d'achat : les salariés d'Amazon en France demandent une hausse de salaire
France 3
Article rédigé par
O.Poncelet, T.Petit, B.Veran, G.Pinol, L.Houel - France 3
France Télévisions

Jeudi 14 avril, les salariés des plateformes logistiques d'Amazon sont en grève. Ils demandent une augmentation de leurs salaires de 5 %, quand la plateforme ne veut pas monter au-delà de 3,5 %.  

Les salariés d'Amazon sont mobilisés, jeudi 14 avril, pour réclamer une hausse de salaire. À Lauwin-Planque (Nord), les colis ne sont plus expédiés et un barrage filtrant a été installé autour de la plateforme logistique. En 2021, Amazon a engrangé près de 30 milliards de bénéfices nets. Les salariés réclament 5 % d'augmentation de leurs salaires, alors que la direction leur propose une hausse de 3,5 %, moins que l'inflation prévue en 2022.  

"Est-ce que c'est intéressant de venir travailler ?"  

Pour les salariés qui viennent travailler en voiture, la situation passe mal. "Vu ce que ça me coûte pour venir travailler, est-ce que c'est intéressant de venir travailler ? Ça montre qu'il y a quand même un énorme malaise", affirme Bouzienne Bourdim, représentant syndical CFDT. Tous les syndicats d'Amazon font front commun, même la CFE-CGC, qui représente les cadres. "Ils se plaignent peu, parce que c'est compliqué de revendiquer et d'être encadrant, cette année, c'est un peu la goutte d'eau", indique Laurent Cretin, délégué CFE-CGC.    

Amazon rétorque qu'elle a proposé, "dans le cadre des négociations annuelles obligatoires", "une augmentation générale des salaires attractive - au-dessus des taux d’augmentation médians constatés cette année en France".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.