Cet article date de plus d'un an.

Politique : Jean-Christophe Lagarde interpellé pour détention d'armes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Politique : Jean-Christophe Lagarde interpellé pour détention d'armes
FRANCE 3
Article rédigé par
E. Pelletier - France 3
France Télévisions

Le président de l’UDI et député de la Seine-Saint-Denis, Jean-Christophe Lagarde, a été placé en garde à vue, jeudi 11 mars, pour détention d’armes. Le journaliste France Télévisions Éric Pelletier fait le point depuis l’hôtel de police de Bobigny. 

Député de Seine-Saint-Denis et président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde a été placé en garde à vue, jeudi 11 mars, pour détention d’armes. Il "est entendu depuis cette nuit à la police judiciaire […] pour détention d’armes. La police a été appelée à son domicile vers 1 heure du matin. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont entendu un tir. Un tir qui n’a pas fait de blessé mais c’est en pénétrant dans le pavillon que les policiers ont découvert plusieurs armes", relate le journaliste Éric Pelletier en direct de l’hôtel de police de Bobigny (Seine-Saint-Denis). 

Des armes illégales ? 

La question est désormais de savoir si les armes sont détenues légalement ou illégalement par l’intéressé. Des vérifications sont en cours mais des sources évoquent le fait que Jean-Christophe Lagarde est tireur sportif. Il est inscrit dans un club. Au début des années 2000, il s’était procuré trois armes alors qu’il était maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) et menacé de mort.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.