Patronat/syndicats : dans la tête des négociateurs

Le chef de l'État enchaîne les réformes et les partenaires sociaux lui emboîtent le pas. Réforme du travail, de l'apprentissage et de l'assurance chômage, France 2 a enquêté pour savoir comment se déroulent leurs négociations. 

FRANCE 2

C'est un bras de fer à huit clos. Face à face, syndicats et patronats négocient l'avenir de l'assurance chômage ou du Code du travail. Pressions, bluff, coup de théâtre : que se passe-t-il quand la porte se ferme ? Des négociateurs racontent. C'est un système de stratégies : il y a ceux qui bluffent. "On m'a tout de suite dit qu'il fallait demander le double de ce qu'on voulait", explique Michel Beaugas de FO. 

En cas de blocage, mieux vaut suspendre la séance

Il y a celles qui jouent cartes sur table comme Véronique Descacq, de la CFDT. "J'aime pas l'idée qu'on essaie de piéger l'autre", assure-t-elle. Parfois, les discussions piétinent. En cas de blocage, mieux vaut suspendre la séance. Pour renouer le dialogue une solution : se retrouver en petit comité et mettre les points sur les i avec moins de diplomatie. Vient enfin le moment de la dernière réunion, le dénouement qui va faire basculer la négociation. Il est très rare qu'un accord soit signé à l'unanimité, il faut donc faire des concessions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation et opération escargot d\'une cinquantaine de chauffeurs VTC de Nantes, le 4 décembre 2017 (illustration).
Manifestation et opération escargot d'une cinquantaine de chauffeurs VTC de Nantes, le 4 décembre 2017 (illustration). (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)