Patrick Henry, en prison depuis quarante ans et malade, obtient une suspension de peine

Atteint d'un cancer, l'un des plus vieux détenus de France a obtenu vendredi une suspension de peine pour raisons médicales.

Patrick Henry arrive au tribunal de Caen (Calvados), le 22 août 2002.
Patrick Henry arrive au tribunal de Caen (Calvados), le 22 août 2002. (MYCHELE DANIAU / AFP)

Patrick Henry, détenu depuis quarante ans pour le meurtre d'un enfant de 7 ans et atteint d'un cancer, a obtenu vendredi 15 septembre une suspension de peine pour raisons médicales, une décision ouvrant la voie à sa sortie de prison, a appris l'AFP auprès de son avocat et du parquet de Melun. La procureure de Melun, Béatrice Angelelli, a précisé qu'il pourrait sortir dès samedi.

"Ayant exécuté une peine de réclusion criminelle à hauteur de quarante années d'enfermement et compte tenu de la maladie mortelle dont il souffre, nul ne peut raisonnablement considérer cette décision comme une faveur judiciaire injustifiée", a déclaré son avocat Hugo Lévy. 

"La décision est effectivement exécutoire à partir de demain [samedi 16 septembre], mais il va continuer à se soigner. De patient incarcéré, il va donc passer au statut de patient normal et va être considéré comme tel", a-t-il ajouté auprès de franceinfo. 

.