Meurtre d'Alexia Daval : les avocats de Jonathann Daval demandent le report du procès en raison des conditions sanitaires liées au Covid-19

Pour le moment le procureur de la République de Vesoul n'a pas répondu à cette demande.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jonathann Daval lors des obsèques d'Alexia Daval, le 8 novembre 2017, à Gray (Franche-Comté). (MAXPPP)

Les avocats de Jonathann Daval, qui doit être jugé à partir du 16 novembre pour le meurtre de son épouse, demandent un report du procès en raison des conditions sanitaires liées au Covid-19, rapporte lundi 26 octobre France Bleu Besançon.

La défense de Jonathann Daval estime qu'à cause du coronavirus, les conditions ne sont pas réunies pour mener un procès si important. Maître Randall Schwerdorffer affirme à France Bleu Besançon avoir appris les conditions drastiques dans lesquelles sera organisé le procès dans un article de l'Est Républicain. Il regrette qu'il n'y ait pas eu plus de concertation. Randall Schwerdorffer va demander un report d'un à deux mois. Selon lui, "on se retrouve dans une cour d'assises qui ne peut pas accueillir un procès de qualité". Le procureur de la République de Vesoul Emmanuel Dupic n'a pour l'instant pas répondu à cette demande.

Pas un moyen de repousser le procès pour que Jonathann Daval comparaisse libre, selon son avocat

Randall Schwerdorffer dément vouloir repousser le procès pour que son client puisse comparaître libre. "L'objectif n'est pas de tendre un piège pour obtenir une remise en liberté d'une façon déloyale dans le cadre du procès", insiste l'avocat. En France, la durée maximale de la détention provisoire est de deux ans. Celle de Jonathann Daval a déjà été prolongée à titre exceptionnel.

Johnathann Daval a reconnu avoir tué son épouse Alexia chez eux à Gray la Ville (Haute-Saône) il y a deux ans. Le 30 octobre 2017, le corps d'Alexia Daval a été retrouvé calciné dans un bois près de Gray, en Haute-Saône. La jeune femme de 29 ans avait disparu quelques jours plus tôt. Johnathann Daval doit être jugé du 16 au 20 novembre par la cour d'assises de Haute-Saône, au palais de justice de Vesoul.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.