Les radars ont moins flashé en 2018

Les radars fixes ont moins flashé cette année, comparé à 2017. Une baisse de 15% environ, alors même que la vitesse a été réduite à 80 km/h sur le réseau secondaire.

France 2

Au bord d'une route de l'Oise, deux "gilets jaunes" viennent neutraliser un radar. Depuis le début du mouvement, ils sont la cible des manifestants. Tagués, occultés ou même vandalisés, ces derniers jours un radar sur cinq aurait été endommagé selon un site spécialisé. Les conséquences économiques se font sentir. Les revenus des radars sont en baisse : - 15% d'amendes ont été relevés par les machines depuis le 1er janvier, selon la Sécurité routière.

L'employeur doit dénoncer un salarié pris en excès de vitesse

Les dégradations commises par les "gilets jaunes" s'ajoutent aux actes de vandalisme. Depuis le passage aux 80 km/h, près de 20% du parc aurait ainsi été endommagé selon des estimations. Les radars hors services sont de plus en plus nombreux. Mais ce n'est pas la seule explication à la chute des amendes. Depuis le 1er janvier 2017, tout employeur est obligé de dénoncer un salarié pris en excès vitesse : résultat, le nombre d'infractions a diminué de 10%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image d\'illustration d\'un radar
Image d'illustration d'un radar (DOMINIQUE FAGET / AFP)