Justice : le combat de la famille Abdelhadi

Un homme a avoué avoir tué Mohammed Abdelhadi mais n’a pas été sanctionné car la justice a égaré la plainte initiale. La famille veut que justice soit faite.

FRANCE 3

Le combat dure depuis 17 ans. 17 longues années que la famille de Mohammed Abdelhadi demande que justice soit faite. Le meurtrier présumé du jeune homme a avoué les faits face aux policiers, il y a désormais deux ans. Pourtant, cet homme a été remis en liberté. La famille demande que le meurtrier présumé soit "sanctionné lourdement (…) et qu’il réponde de ses actes." Le 9 décembre 2001, Mohammed Abdelhadi disparaît à Villefranche-sur-Saône (Rhône). La police n’a pas de piste et la famille commence à perdre espoir.  

Une plainte contre l’Etat  

Mais en 2016, l’affaire rebondit. Deux hommes sont mis en examen, l’un d’entre eux avoue les faits. Problème, le dossier est désormais prescrit. La justice a égaré la plainte initiale de la famille. Cette situation judiciaire ubuesque permet pour le moment à l’homme qui a avoué d’échapper à la justice. La famille ne compte pas en rester là et va notamment porter plainte contre l’Etat pour faute lourde.

Le JT
Les autres sujets du JT
mohamed abdelhadi
mohamed abdelhadi (FRANCE 2)