Justice : l'ancien ministre Jean-Jacques Urvoas accusé de violation du secret de l'instruction

L'ancien ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas est accusé par le Canard enchaîné d'avoir mis au courant Thierry Solère d'une enquête qui le ciblait.

FRANCE 3

Un ministre de la Justice qui entrave l'exercice de la justice. Jean-Jacques Urvoas a-t-il violé le secret de l'enquête pour aider son ami le député Thierry Solère ? C'est ce qu'affirme le Canard enchaîné. L'affaire remonte au printemps 2017. Thierry Solère est toujours chez les Républicains mais se rapproche d'Emmanuel Macron. À la veille du second tour de la présidentielle, il rêve d'un poste de ministre, mais se sait visé par une enquête pour fraude fiscale et blanchiment d'argent. Il s'en inquiète auprès du ministre de la Justice de l'époque. Ce dernier se serait alors renseigné auprès des services compétents et lui aurait transmis via la messagerie cryptée Telegram le rapport sur les investigations en cours.

Une note conservée

Thierry Solère a conservé cette note sur son téléphone, ce que confirme le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). Thierry Solère a fait savoir par ses avocats que ce rapport ne faisait que confirmer l'existence d'une enquête sans se prononcer sur les suites judiciaires envisagées. Jean-Jacques Urvoas, lui, n'a pas souhaité s'exprimer. Le dossier a été transmis à la Cour de cassation qui pourrait décider de le poursuivre devant la cour de justice de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Jacques Urvoas, alors garde des Sceaux, le 19 avril 2017 à Paris.
Jean-Jacques Urvoas, alors garde des Sceaux, le 19 avril 2017 à Paris. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)