Info France 2 Deux détenus libérés à Lyon faute d’escorte pour les conduire au tribunal, en plus de trois autres à Valence le même jour

Cela porte à cinq le nombre de détenus libérés dans la même journée sans avoir vu un juge, par manque de personnel pour assurer les transfèrements.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Centre pénitenciaire de Lyon Corbas (FRED DUFOUR / AFP)

Deux détenus ont été remis en liberté lundi 26 avril, faute d’escorte pour les conduire devant un magistrat, selon une information de L’œil du 20 heures de France 2 confirmée par la Direction interrégionale des services pénitentiaires de Lyon. "Sur l’établissement de Lyon Corbas, nous avons eu une sollicitation pour réaliser des mandats d’amener, que nous n’avons pas été en mesure de réaliser, pas plus que les services de la Gendarmerie nationale sollicités," confirme le Directeur interrégional Stéphane Scotto.

Alors que trois autres détenus ont été libérés le même jour à Valence faute d’escorte, cela porte à cinq le nombre de détenus ainsi libérés dans une même journée. "C’est un effet de concentration sur une période rapprochée qui n’est absolument pas représentative de la mobilisation des services pénitentiaires tout au long de l’année," a tenu à préciser Stéphane Scotto.

Depuis 2017 et une nouvelle organisation des extractions judiciaires, ces escortes de détenus vers le tribunal ne sont plus confiées aux forces de l’ordre mais à l’administration pénitentiaire. Une réforme notamment contestée par l’Union Syndicale de la Magistrature depuis plusieurs années.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.