Grand témoin : Agnès Naudin à l'écoute des enfants

Agnès Naudin, capitaine de police au sein d'une brigade de protection de la famille, en région parisienne, vient de publier "Affaires de famille", un livre où elle raconte son quotidien.  

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le quotidien d'Agnès Naudin est digne d'une série policière. Mais dans son livre Affaires de famille, c'est bien la réalité qu'elle décrit. Celle d'une capitaine à la brigade des mineurs. Son quotidien ressemble selon elle à "de la misère dans ce qu'elle a de plus sordide, dans la perversité". Et quand elle évoque la misère, il ne s'agit pas de "milieu social et culturel". Car, "là, on touche tous les milieux", relate-t-elle. Des enfants battus, agressés, violés...Agnès Naudin et ses équipes sont les premiers à les extraire de ce quotidien de violences.

La "brigade biberon"

"On nous surnomme souvent la 'brigade biberon' parce que quand on part en intervention par exemple, il faut toujours vérifier qu'on a des sièges auto à l'arrière, qu'on va avoir un petit casse-croûte à leur donner à manger". Une fois à la brigade, elle doit parvenir à faire parler ces enfants. Une parole difficile à recueillir. Mais "en les faisant parler, à un moment donné, les détails se mettent en place", raconte-t-elle. Dans son livre, elle relate la mort d'un bébé de huit mois, secoué par sa nourrice. Une affaire plus douloureuse que les autres pour la capitaine de police qui est aussi une mère de famille de 33 ans. Deux ans et demi d'enquêtes à la brigade des mineurs représentent bien plus qu'une vocation. C'est une mission, pour Agnès Naudin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Naudin, capitaine de police au sein d\'une brigade de protection de la famille, en région parisienne, vient de publier \"Affaires de famille\", un livre où elle raconte son quotidien.
Agnès Naudin, capitaine de police au sein d'une brigade de protection de la famille, en région parisienne, vient de publier "Affaires de famille", un livre où elle raconte son quotidien. (FRANCE 3)