"Gilets jaunes" : le "boxeur" qui a frappé des gendarmes s'est rendu à la police

L'homme de 37 ans, ancien champion de boxe, s'est rendu à la police lundi 7 janvier. Il était recherché depuis samedi.

FRANCE 3

C'est l'une des images fortes du dernier week-end de mobilisation des "gilets jaunes". Un homme en posture de boxeur frappant un policier à Paris. Les images ont beaucoup fait parler, et lundi 7 janvier, l'homme qui est un ancien boxeur professionnel s'est rendu à la police. "Cet homme était activement recherché depuis samedi", rappelle la journaliste de France 2 Sophie Neumayer.  

Plainte des gendarmes frappés 

"Il a été très vite identifié, puisque c'est un homme qui est connu, un ancien boxeur de 37 ans, champion de France des lourds-légers. Les gendarmes sont allés chez lui, il n'y était pas. Il a frappé ce gendarme qui s'est vu prescrire deux jours d'incapacité temporaire de travail (ITT). On le voit aussi frapper un autre gendarme sur d'autres vidéos, qui s'est vu prescrire 15 jours d'ITT", explique la journaliste. Les deux gendarmes ont déposé plainte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une vidéo postée le 5 janvier 2019 sur Twitter par Line Press, où l\'on voit un individu boxer un CRS lors de \"l\'acte 8\" des \"gilets jaunes\" à Paris. 
Capture d'écran d'une vidéo postée le 5 janvier 2019 sur Twitter par Line Press, où l'on voit un individu boxer un CRS lors de "l'acte 8" des "gilets jaunes" à Paris.  (LINE PRESS / TWITTER)