Gendarmes frappés à Paris : Christophe Dettinger devant la justice

Christophe Dettinger, l'ancien boxeur qui avait frappé des gendarmes samedi 5 janvier lors de la manifestation des "gilets jaunes", doit comparaître mercredi 9 janvier au soir au palais de justice de Paris. Il est accusé de violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique.

FRANCE 2

Après 48 heures de garde à vue, direction le palais de justice. Christophe Dettinger, ancien boxeur professionnel, doit y être jugé en comparution immédiate pour violences volontaires contre les forces de l'ordre. Deux gendarmes avaient été blessés samedi 5 janvier. En garde à vue, l'ancien champion de boxe se serait excusé pour son comportement. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, il admettait avoir mal agi, mais s'être défendu. Sa défense s'appuie sur un témoignage, celui d'une jeune femme qui assure que Christophe Dettinger l'aurait protégée avant de s'en prendre aux gendarmes.

Sera-t-il placé en détention provisoire ?

Christophe Dettinger encourt jusqu'à cinq ans de prison pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. Sa défense devrait réclamer le renvoi de son procès. Le parquet peut demander son placement en détention dès mercredi soir. L'audience doit débuter dans quelques minutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien boxeur Christophe Dettinger s\'explique sur son geste contre des gendarmes mobiles, le 7 janvier 2019 sur Facebook.
L'ancien boxeur Christophe Dettinger s'explique sur son geste contre des gendarmes mobiles, le 7 janvier 2019 sur Facebook. (FACEBOOK)