Droits des femmes : une lutte toujours d’actualité dans le monde entier

Les femmes n’ont pas encore accès à de nombreux droits dans certains pays. La journaliste Pauline Coiffard liste les endroits où certaines pratiques comme l’avortement sont très durement sanctionnées.

FRANCEINFO

La mort de Gisèle Halimi lundi 27 juillet a permis de rappeler son implication majeure dans le droit à l’avortement en France. Une avancée qui n’a pas encore eu lieu aux quatre coins du globe. La journaliste Pauline Coiffard rappelle que seuls 58 des 193 États autorisent cette pratique sans condition. Certains pays s’y opposent encore vivement comme au Salvador où d’importantes sanctions existent : les femmes y risquent jusqu’à 30 ans de prison.

Des femmes sous tutelles masculines

Les droits des femmes sont encore loin d’être acquis dans le monde entier. Que cela soit en Mauritanie, en Égypte ou même en Bolivie, les femmes doivent demander la permission à leur mari, père, oncle ou frère pour "pouvoir travailler, voyager, voir un médecin ou même posséder un compte en banque. En France, ce droit existe depuis 1965 pour les femmes", souligne Pauline Coiffard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestants pro-avortement dans le métro de Buenos Aires, Argentine, le 31 juillet 2018.
Manifestants pro-avortement dans le métro de Buenos Aires, Argentine, le 31 juillet 2018. (ANITA POUCHARD SERRA / HANS LUCAS / AFP)